Pourquoi les hommes parlent pas

Pourquoi les hommes parlent pas

Clint Eastwood, Lucky Luke ou James Bond, c’est vrai qu’ils ont la parole rare, nos modèles de machos si craquants. Sans doute pour eux le silence c’est comme leur flingue ou leur cheval, ça représente leur attribut viril : ils bombent le torse, plissent les yeux, cigarette collée au bec, leur démarche est lente et leur regard pénétrant… Un homme ça cause pas, ça dégaine, ça casse la gueule, ça sauve le monde. C’est pas qu’ils font la gueule, non, c’est juste qu’ils sont comme ça, ils ont pas les mots pour dire ce qu’ils pensent, ils sont dans l’action pas dans le blabla. Alors forcément, ça crée des conflits, la prise de parole dans l’intimité, c’est compliqué pour eux…

 

Pourtant en public ils sont à l’aise, non ?

Ben oui c’est vrai, quand ils parlent de foot, de voitures ou même de leur boulot ils sont loquaces les mecs, ils parlent fort, longtemps et tous en même temps. Les meufs ont même du mal à en placer une… D’accord, mais ils disent jamais les vrais trucs qu’elles voudraient entendre ! Ce qu’ils ressentent vraiment, leurs émotions et leurs sentiments…

Bon, même si c’est un peu cliché il faut avouer que les pauvres, ils sont marqués par les représentations sociales qui perdurent à travers les évolutions culturelles et historiques : la révolution industrielle au 19ème siècle les a cantonnés au travail rémunérateur quand elle assignait les femmes à l’éducation des enfants et à la tendresse. Alors ils préfèrent les paroles factuelles et ils deviennent tout à coup très maladroits quand il faut exprimer leurs ressentis : on leur a plutôt appris depuis tout petit qu’un homme ça pleure pas. Les femmes sont plus douées pour formuler leur affect. D’où un conflit permanent et récurrent qui oblige à des négociations en couple et qui demande de réels efforts de communication.

 

Il y a des silences qui en disent long…

Eh oui, les meufs, il faut aussi apprendre à se taire ! Respecter ses non-dits et ses silences sans se laisser embarquer dans l’émotionnel ; si les hommes parlent si peu c’est peut-être aussi parce qu’on ne leur en laisse pas la place…

Par ailleurs, toute vérité n’est pas forcément bonne à dire et les mecs le comprennent vite, c’est souvent pour ça qu’ils sont si avares en reproches ou qu’ils ne trouvent pas les mots pour répondre : quand y’a un truc qui coince, ils peuvent se murer dans un silence buté… La paix a son prix !

Pourtant aujourd’hui les émissions de télé réalité font le buzz et on nous bourre le crâne avec des échanges de ressentis et de confessions intimes, c’est la mode d’expliquer pendant des heures chacun son tour comment on a vécu telle expérience en huis clos ou comment on a géré son stress pour réussir telle recette… Mais cette exigence de transparence n’est pas l’idéal dans l’intimité du couple.

 

Alors comment savoir qu’ils nous aiment s’ils ne nous le disent pas ?

L’homme est plus spécialisé dans le faire, l’action : il préfèrera prouver son amour en changeant le pneu de sa chérie plutôt qu’en écoutant ses problèmes relationnels de boulot ou de famille. Autant parler à un mur ! Il ne faut pas attendre non plus qu’il lui dise tout le temps qu’il l’aime ou qu’il est triste de la quitter : difficile pour lui de parler de lui-même, ça peut demander un max de temps et de patience et il risque d’être super maladroit si on le force…

Sa communication sera plutôt de type fonctionnelle : ce sont les actes et les attitudes qui comptent le plus pour eux, les gestes d’amour, pas les mots ! Ses meilleures preuves d’amour c’est quand il va regarder sa wife avec des yeux de merlan frits qui en disent plus long que n’importe quel mot d’amour ou encore quand il va la présenter à ses potes avec orgueil, tel le chasseur qui a rapporté à son clan sa plus belle proie. Il peut aussi parler de projets concrets avec elle et lui montrer sa motivation en se mettant tout de suite au taf. Enfin il va préférer l’embrasser langoureusement plutôt que contempler avec elle le soleil couchant sur la mer.

 

Halte à la guerre des sexes :

Sans doute les hommes et les femmes n’ont-ils pas les mêmes attentes ni les mêmes modes d’expression, mais attention aux clichés, il ne faut pas généraliser non plus, les hommes ont fait beaucoup de progrès : ils s’autorisent le droit de reconnaître leurs faiblesses, de pleurer, d’avouer leur stress et même de se confier. Peu à peu, ils s’ouvrent à un nouveau monde de communication et ils s’aperçoivent que ça ne les rend pas plus malheureux et que ça fait même du bien à leur couple. Les femmes ont aussi enfin compris qu’il faut parfois respecter leurs silences et leur laisser le temps nécessaire pour intégrer leur message sans leur mettre le couteau sous la gorge pour les faire parler à tout prix.

 

Hé oui, dans le couple il faut s’apprivoiser : accepter, respecter et faire avec les différents moyens d’expression de l’autre sans jamais oublier qu’on est toujours une victime de l’éducation qu’on a eu et que les efforts de communication peuvent faire des merveilles dans le domaine de l’amour !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire