Le stealthing, ou le retrait du préservatif sans consentement

Le stealthing, ou le retrait du préservatif sans consentement

Le Stealthing, on dirait un nom d’une compétence dans un jeu vidéo. Genre une capacité sournoise qui te permet de faire très mal à un autre personnage sans qu’il ne le voie venir. Et ben en fait, c’est exactement ça, mais dans la vraie vie.

Le Stealthing, c’est une pratique sexuelle qui nous vient des USA, et dans le genre dangereux et amoral, c’est assez fort. Ça consiste à retirer discrètement le préservatif pendant l’acte, sans que son ou sa partenaire ne s’en rende compte. En gros, le mec prend plus de plaisir, mais expose son ou sa partenaire (et lui-même d’ailleurs) aux risques de maladies et d’infections, ainsi qu’à une possible fécondation. Au-delà de ça, c’est une vraie atteinte à l’intégrité physique de la personne victime de Stealthing. C’est abuser de sa confiance pour lui faire un coup de traître.

Imagine l’état d’une personne qui réalise à la fin d’un rapport sexuel qu’elle a été exposée sans le savoir à tous les risques d’infection et à une grossesse ? Déjà que le craquage de capote c’est pas cool, mais là c’est quand même plus grave qu’un accident puisque le partenaire est entièrement responsable. La nature du rapport n’étant pas consentie, il s’agit d’une forme de viol. Le mot te semble un peu fort ? Attends, je t’explique : la victime de Stealthing était okay pour un rapport sexuel, mais à la condition qu’il y ait un préservatif, si la personne le retire, il y a en même temps retrait du consentement.

Cette technique se répand tellement aux USA que des personnes donnent des conseils pour apprendre à pratiquer le Stealthing et incitent les autres hommes à le faire. Certains élus commencent à prendre conscience du problème et mettent en place des mesures punitives pour les personnes recourant à cette méthode. On ne sait pas encore quelles sanctions seront appliquées, mais l’acte a été qualifié « d’intolérable », ce qui devrait amener en conséquence à des mesures sévères. Déjà en Suisse, un Français a été condamné pour avoir usé de cette pratique avec sa partenaire Suissesse. Celle-ci a porté plainte, et le type a pris un an de prison. On ne déconne pas avec ce genre de pratique qui relève clairement de l’agression sexuelle. Le Stealthing est complètement intentionnel.

On ne sait pas trop à quel point cette pratique est répandue en France. Du coup, on ne te dit pas de paniquer et de devenir parano, mais on te conseille de faire un peu attention tout de même pendant tes rapports avec des gens que tu ne connais que depuis peu. Choisis bien tes partenaires, et ne fais pas confiance aveuglément. Le risque et les conséquences sont bien trop grands pour prendre ça à la légère. Un petit coup d’œil quand tu couches avec quelqu’un les premières fois ou pour les coups d’un soir, ça ne coûte rien. Sans te mettre à douter de tout le monde, on te conseille la prudence.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire